La Confrérie Mallorne

Forum de la Confrérie semi-roleplay [Mallorne] sur le serveur [Estel] du jeu Le Seigneur des Anneaux Online [Lotro-SdAO].
 
AccueilFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les livres du Mallorne

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ntolo
Invaincu(e)
Invaincu(e)


Féminin
Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Mar 20 Juil 2010 - 23:41

Je dois avouer que je n'ai jamais eu le courage de me lancer dedans en VO (l'as-tu fait?).

Non! Mais tu me donnes envie de le tenter.
Au programme pour l'hiver prochain !

Ntolo
study study study

Revenir en haut Aller en bas
Gwenwynn
Invaincu(e)
Invaincu(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 226
Age : 40
Classe : Oui, plutôt.
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Mer 21 Juil 2010 - 13:49

Depuis quelques temps je lis les aventures d'Anita Blake tueuse de vampire de Laurell K. Hamilton.

Je n'arrive pas à décrocher de la série, j'attends la livraison des deux livres suivants avec impatience.

Si vous voulez savoir de quoi ça parle je vous conseille d'aller voir notre ami Google. (Aya je pense que c'est une série qui pourrait beaucoup te plaire study )
Revenir en haut Aller en bas
Ayame
Immortel(le)
Immortel(le)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2289
Age : 32
Résidence : Rouen / Falathlorn - Crisbarth, 7 voie des havres.
Classe : GdR
Humeur : Chatouilleuse
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Mer 21 Juil 2010 - 15:54

Je l'ai déjà lu Gwen ^^ Pas en totalité par contre. Je me suis arrêtée au bout d'un moment (6e livre peut être) parce que l'histoire partait vraiment ... Comment dire ... C'est pas du n'importe quoi mais je trouve qu'Anita change beaucoup trop. Ce changement aurait du me plaire normalement (parce que ce changement devient quelque chose que j'affectionne habituellement). Mais pourtant, ça prend pas donc j'ai arrêté de lire, tout simplement Very Happy

Dans le même style, j'ai préféré les Rachelle Morgan ^^

_________________
lvl 65 - Rihanon - Gardien des runes - Volume II - Livre 5.5
lvl 48 - Rinael - Cambrioleur - 7.1
lvl 37 - Nyrilwen - Maître du Savoir - 4.0
lvl 32 - Elhrian - Chasseur - 3.4
lvl 33 - Laurewyn - Gardien - 2.2
lvl 32 - Marythryth - Capitaine - 2.0
lvl 27 - Mynael - Menestrel - 2.2
lvl 23 - Gildannen - Sentinelle - 1.11 [Hors Confrérie]
lvl 17 - Fuinivrin - Champion - 0.0
Revenir en haut Aller en bas
http://ay-anima.over-blog.net/
Uryel
Immortel(le)
Immortel(le)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1290
Age : 38
Résidence : 4 rue des Jardins, Lunegarde, résidences de Bree.
Classe : Bien sur que j'ai la classe !
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Mer 21 Juil 2010 - 23:39

Ulgandir a écrit:
Ok, faudra peut-être que je m'intéresse à Hypérion, dans ce cas...


Dans ce cas, il faut surtout lire le cycle complet. Hyperion, puis la chute d'hyperion, Endymion et enfin l'éveil d'Endimyon.

Comme déjà mentionné, sa plume est parfois un poil pénible, mais l'univers qu'il crée est passionnant. Encore que, tout le long j'ai eu une vague impression de déjà vu, tellement les références sous-jacentes à toutes sortes de mythes (en particulier, dans la fin du cycle, aux mythes judéo-chrétiens) est présente. Mais c'est 'achement bien fait.


Et Anita Blake, pareil, 'achement sympa aussi, dans un style beaucoup plus... Heu... Qui nécessite moins d'aspirine on dira Smile

_________________
Urihelm, Capitaine du Rohan
Urwald, Cambrioleur du Rohan
Eorwald, Gardien du Rohan
Beornvald, Maitre du Savoir du Rohan
Nimrowyn, Chasseuse de la Lorien
Heimdel, Champion des Montagnes Grises
Eoryel, Ménestrel du Rohan
Revenir en haut Aller en bas
Tinuvien
Indestructible
Indestructible
avatar

Féminin
Nombre de messages : 662
Age : 40
Résidence : Paris / Falathlorn
Classe : Très classe
Humeur : Ca dépend
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Mar 17 Aoû 2010 - 20:09

Ntolo a écrit:

"l'anarchie, c'est l'ordre sans le pouvoir"

Exact!
Anarchie du grec, "a" privatif et "archè", commandement, pouvoir, autorité.

..."l'Anarchie répond à un modus vivendi dans lequel, débarrassé de toute contrainte légale et collective ayant à son service la force publique, l'Individu n'aura d'obligations que celles que lui imposera sa propre conscience... Ce modus vivendi implique un régime social d'où sera bannie, en droit et en fait, toute idée de salariant et de salarié, de capitaliste et de prolétaire, de maître et de serviteur, de gouvernant et de gouverné..."

Bref extrait de l'article sur l'anarchie de l'Encyclopédie Anarchiste rendue accessible aux membres de l'Internationale dans les années 30.

Son entête:
Bien être pour tous
Liberté pour tous
Rien par la contrainte: Tout par l'entente libre

Hi hi! Mon seul héritage à ce jour, dédicacé à quelque grand oncle par Sébatien Faure lui-même.

Excusez du peu. Je n'ai pas résisté à la tentation!

Ntolo

alien alien alien

Ca me fait penser à un livre que j'ai adoré, enfin un cycle de trois livres: Le cycle des non-A d' A. E. Van Vogt.
Dans la préface ou la postface d'un des trois livres, il développait sa vision d'une société anarchique, ça m'avait beaucoup plu et ça correspondait pas mal à ma propre vision de la société idéale.


Revenir en haut Aller en bas
Ntolo
Invaincu(e)
Invaincu(e)


Féminin
Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Mar 17 Aoû 2010 - 20:13

Tu me donnes envie de le relire ou de lire ceux de ses livres que j'ai ratés!
Ntolo
Smile Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
adalas
Invaincu(e)
Invaincu(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 150
Age : 40
Résidence : 7 rue longue, broncie, pays de Bree
Classe : chasseur
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Mer 25 Aoû 2010 - 22:50

Coucou, pour ma part, pas de livre lu dernièrement (enfin pas que j'ai vraiment accroché, si ce n'est le secret de Ji et les enfants de Ji) Par contre, un membre de mon ancienne légion sur Aion a écris un livre (style heroïc fantasy); celui ci devrai sortir en octobre. Je me permets de vous mettre un lien http://www.le-cycle-du-pourfendeur.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://lotro.fr/Estel/Adalas
Ulgandir
Immortel(le)
Immortel(le)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1194
Age : 40
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Jeu 26 Aoû 2010 - 11:23

Bon, cet été, j'ai fini le Ellroy (Underworld USA). Grosse déception, comme je le craignais. J'ai l'impression de lire l'oeuvre d'un vieux fou qui se caricature lui-même et reprend toutes ses vieilles thématiques en moins bien (le racisme, le communisme, la culture américaine, le FBI, les femmes fatales...). En gros, si l'envie vous en prend, lisez Le Grand Nulle Part, c'est les mêmes thématiques que le dernier, mais en beaucoup mieux (et en beaucoup plus dur, aussi, donc à déconseiller à ceux qui n'aiment pas les ambiances déprimantes!!!).


Ensuite j'ai enchaîné sur la trilogie Millenium, que, figurez-vous, je n'avais jamais lue malgré son énorme succès...
Et alors là, que dire? Un style (vraiment) tout pourri. Un premier tome qui objectivement est super accrocheur, dans le genre "revisitons les vieux mythes de la littérature policière classique" (concept de la chambre close, ce genre de trucs), même si au final on se dit que c'est beaucoup de bruit pour rien. Un deuxième tome franchement très décroché en terme de qualité (le style est toujours aussi pourri, mais les persos qui apparaissent comme attachants dans le 1 deviennent carrément insupportables, et l'histoire est juste... naze). Un troisième tome que je viens de commencer, donc je n'en dirais rien.

Bref, j'ai pas bien compris les raisons du succès monstrueux de ce truc, si ce n'est que c'est facile à lire, extrêmement convenu en terme de thématiques (secrets de famille, serial killer, pseudo intrigue d'espionnage, bref on a l'impression qu'il a repris tous les "musts" du polar pour les mélanger), assaisonné d'une touche d'exotisme dû au fait que ça ne se passe pas à NY mais en Suède.

A noter en particulier (en parlant de l'exotisme de la Suède) l'obsession des personnages pour le café et les tartines (ou les sandwichs). La phrase "il se fit un café et se prépara des tartines" (ou des sandwichs, en général complétés de "au fromage") doit être citée environ 450 fois au cours des deux premiers tomes.
Au début, je me suis dit "c'est une blague, c'est un clin d'oeil second degré", puis je me suis dit "en fait, c'est juste parce que le mec écrit très mal, donc il faut bien qu'il remplisse ses 3 pavés", et enfin j'ai fini par comprendre qu'au pays des Krisprolls, le mélange café - tartines / sandwichs à toute heure du jour et de la nuit doit être une espèce d'évidence qui sert absolument et totalement de substitut à un repas normal. Ajoutez-y que l'autre truc qui m'a marqué, c'est que le dîner en Suède commence entre 17h et 18h, et vous comprendrez que je ne garderais pas grand chose de cette lecture de vacances!!!

PS: après un été aussi morose du point de vue littéraire, j'attends avec impatience le prochain Brett Easton Ellis.
Revenir en haut Aller en bas
Ntolo
Invaincu(e)
Invaincu(e)


Féminin
Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Jeu 26 Aoû 2010 - 12:49

Je n'ai pas les Millénium sous la main, je viens de les passer à une amie qui, comme toi, ne les avait pas encore lus et qui sera, à n'en point douter, aussi critique que toi... Je ne peux donc pas aller y récupérer notamment les noms propres que j'ai, bien entendu, oubliés.
Je crois que le succès de la série repose entièrement sur le personnage de la fille, assez fascinante, ensuite sur l'audace que représente la quasi absence de ce personnage par la suite lorsque tout continue à tourner autour d'elle alors qu'elle est en prison.
Ensuite, bien entendu, sur la facilité!
Personnellement, je m'y suis abandonée avec plaisir, je l'avoue... même si j'ai été pour le moins agacée par le decrescendo de l'inventivité et de la qualité allant par moment jusqu'au ridicule.

Merci pour ta critique d'Ellroy. Je garde quand même toute ma sympathie à ce vieux fou quelque peu aigri. On a l'impression qu'il fait tout pour ne pas être une valeur médiatique mais qu'il ne se résoud pas à en admettre les conséquences. Tu te souviens de sa colère contre l'adaptation de L.A. ?
Amicalement à toi
Ntolo
Revenir en haut Aller en bas
Ulgandir
Immortel(le)
Immortel(le)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1194
Age : 40
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Jeu 26 Aoû 2010 - 13:17

Oui, en parlant de son rapport aux médias et à sa propre célébrité, je me souviens également de ses réponses lapidaires à un chat avec les internautes de Libé. A chaque fois que les mecs lui demandaient ce qu'il pensait d'un événement récent (en général en rapport avec Bush ou la guerre en Irak), si des thèmes de ses livres étaient inspirés de l'actualité, il répondait toujours la même phrase (je cite approximativement de mémoire): "je ne lis pas les journaux, je ne regarde pas la télé, je vis dans un monde qui s'est arrêté dans les années 60." Du coup, cette phrase revenait une bonne dizaine de fois dans l'interview! En gros, dès que la question le faisait chier...

En l'occurrence, ce chat très symptomatique du personnage, puisqu'il n'en ressortait strictement... rien! Aucune réponse constructive, une agressivité générale un peu hautaine, une mégalomanie mal dissimulée. Bref, toutes les raisons pour lesquelles je l'adore!!! ^^^

PS: sur Millenium, tu résumes exactement ce que je pense, notamment sur le decrescendo que j'ai un peu du mal à m'expliquer, puisque sans être extrêmement brillant, le premier tome est plutôt plaisant.
En revanche, je trouve que ses choix par la suite (notamment le fait de "séparer" physiquement le couple Blomkvist / Salander) sont audacieux, mais, en fait, contribuent largement au ratage. Au final, j'ai envie en tant que lecteur de retrouver le tandem du premier tome... Ca fait partie d'une convention habituelle du polar: tu as posé des personnages, souvent un duo, et ensuite tu les réutilises à la grande satisfaction du lecteur. Il est des vieilles recettes qui sont faciles, mais qui ont le mérite de fonctionner. Or là, il casse tout. C'est audacieux, certes, mais comme il ne remplace pas ce principe simple par quelque chose de mieux, ça donne une suite un peu bancale, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Faerandyr
Invaincu(e)
Invaincu(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Ven 3 Déc 2010 - 15:12

Je déterre un peu ce topic parce que je viens de relire le Silmarillion.

Les origines des Valars, du monde et l'histoire des Terres du Milieu, bref que du bonheur...

Hé bien, il n'y a pas à dire, le fait de jouer à LotRO facilite grandement sa lecture !
Revenir en haut Aller en bas
http://xapur.wordpress.com
Beowulf
Invaincu(e)
Invaincu(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 219
Age : 43
Résidence : Belgique
Classe : Comme Aldo Maccione ??
Humeur : Ca dépend ...
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Mer 22 Déc 2010 - 23:29

Ulgandir a écrit:
Nan, ça m'étonne pas... C'est la Ann Rice de "Lestat le vampire"?

J'ai vu qu'on parlait d'Anne Rice ici, je vous conseille cette série : la Saga des Sorcières.

- Le Lien Maléfique (The Witching Hour, 1990)
- L'Heure des Sorcières (Lasher, 1993)
- Taltos (1994)

J'ai adoré surtout le second (Lasher). affraid
Revenir en haut Aller en bas
Beowulf
Invaincu(e)
Invaincu(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 219
Age : 43
Résidence : Belgique
Classe : Comme Aldo Maccione ??
Humeur : Ca dépend ...
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Ven 7 Jan 2011 - 12:55

Selon les conseils de certains (voir mon topic de présentation), j'ai fini par commander les livres suivants que je n'avais pas encore lu :
- Les Enfants de Hurin
- Histoire de la Terre du Milieu (Contes perdus - Tome 1)
- Histoire de la Terre du Milieu (Contes perdus - Tome 2)
- Les Lais du Beleriand (Contes perdus - Tome 3)

Je pense que les chapitres du Silmarillion seront développés plus en profondeurs dans ces 3 livres.

Sinon là je suis toujours occupé à relire le Silmarillion (éditions Pocket), et une chose m'a frappé : il est bourré de fautes non seulement de frappe mais aussi d'incohérences ! Shocked
On parle de "Valmar", puis de "Valimar". Certains noms de grands elfes comportent des fautes de frappe occasionnelles. Bref, on dirait que le livre n'a pas été vérifié avec un minimum de sérieux lors de sa parution (pourtant c'est l'édition de 2001).
Revenir en haut Aller en bas
Ulgandir
Immortel(le)
Immortel(le)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1194
Age : 40
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Ven 7 Jan 2011 - 13:06

En fait, le Silmarillon n'est pas un livre écrit d'un bloc et de manière cohérente pour être publié tel quel. Il a été compilé par le fils Tolkien après la mort de son père (comme quasiment tous les écrits du maître hors SDA et Le Hobbit). Il regroupe des écrits qui datent de la jeunesse de Tolkien, d'autres beaucoup plus tardifs et n'a jamais été vraiment achevé comme "oeuvre cohérente". Du coup, il y a effectivement des incohérences, dont certaines ont été corrigées, d'autres laissées telles quelles. De la même manière, tu verras des incohérences (dans les situations, les noms des personnages, etc.) entre le Silmarillon et d'autres oeuvres qui traitent d'épisodes du Silmarillon (par exemple les Enfants d'Hurin).
Revenir en haut Aller en bas
Beowulf
Invaincu(e)
Invaincu(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 219
Age : 43
Résidence : Belgique
Classe : Comme Aldo Maccione ??
Humeur : Ca dépend ...
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Ven 7 Jan 2011 - 13:31

Ulgandir a écrit:
En fait, le Silmarillon n'est pas un livre écrit d'un bloc et de manière cohérente pour être publié tel quel. Il a été compilé par le fils Tolkien après la mort de son père (comme quasiment tous les écrits du maître hors SDA et Le Hobbit). Il regroupe des écrits qui datent de la jeunesse de Tolkien, d'autres beaucoup plus tardifs et n'a jamais été vraiment achevé comme "oeuvre cohérente". Du coup, il y a effectivement des incohérences, dont certaines ont été corrigées, d'autres laissées telles quelles. De la même manière, tu verras des incohérences (dans les situations, les noms des personnages, etc.) entre le Silmarillon et d'autres oeuvres qui traitent d'épisodes du Silmarillon (par exemple les Enfants d'Hurin).


Oui j'étais bien au courant de tout cela, c'est d'ailleurs un peu expliqué dans les préfaces.
En fait, j'ai lu d'abord les Contes et Légendes Inachevés (1er, 2nd et 3eme Age) et là les écrits ont été laissés tel quels: il y a donc parfois des différences avec le Silmarillion.
Mais pour parler du Silmarillion c'est quand-même son fils qui a rassemblé les écrits de son père et un effort a été fait pour donner une certaine cohérence au récit (il le dit lui-même). Là où je critique c'est que j'ai l'impression qu'il n'est pas allé assez loin dans la démarche : ça fait assez ... brouillon. Sans parler de la description des zones géographiques parfois franchement saoulantes et répétitives.
Une partie peut venir aussi de la traduction je pense qui n'est pas toptop ...
Je ne me souvenais plus trop de ces détails depuis ma première lecture d'il y a 8-9 ans.

J'espère que dans les livres que je viens de commander ce sera mieux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ulgandir
Immortel(le)
Immortel(le)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1194
Age : 40
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Ven 7 Jan 2011 - 13:43

Ben après, pour le style répétitif, il y a un choix volontaire de l'auteur. Le Silmarillon a été écrit dans un style biblique (cf les listes interminables de généalogie de la Bible ou bien les parodies hilarantes des Monty Pythons pour s'en convaincre), donc ça répète pas mal...

Les autres, ça dépend: les Enfants de Hurin est dans un style beaucoup plus classique (bien que pas aussi romanesque que le SDA ou le Hobbit).
Revenir en haut Aller en bas
Beowulf
Invaincu(e)
Invaincu(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 219
Age : 43
Résidence : Belgique
Classe : Comme Aldo Maccione ??
Humeur : Ca dépend ...
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Ven 7 Jan 2011 - 13:53

Le Silmarillon est à prendre comme un conte de barde, succession de récits de toute une vie écrits dans le temps et non d'une seule traite (feuilles volantes rassemblées dans une reliure en cuir) dans le coin d'une bibliothèque : peu romanesque mais fortement imagé, tout comme la bible comme tu le dis si bien.

C'est un peu comme ça que je le vois ... à ma façon. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Faerandyr
Invaincu(e)
Invaincu(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Ven 7 Jan 2011 - 14:45

Et les puristes râlent concernant la qualité de la traduction effectuée, çà n'aide pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://xapur.wordpress.com
nimaji
Prudent(e)
Prudent(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 22
Résidence : Annecy (Haute savoie)
Classe : chasseur
Humeur : calme
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   Sam 11 Juin 2011 - 16:34

Bon, alors moi pour présenter mes styles de lectures, c'est presque exclusivement de l'héroïque fantasy, mais il y a de tellement gros pavés qu'il y a de quoi faire!
Alors pour citer les meilleurs, il y a:
Ellana ( et dans la même histoire les Mondes d'Ewilan et la Quête d'Ewilan)
Eragon
Chronique des Temps Obscures
les Chevaliers d'Emeraude (par contre il faut s'accrocher, il y a 12 tomes)
la Guerre des Clans
et bien sur le Seigneur des Anneaux
Pas besoin de dire que je les conseilles tous fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les livres du Mallorne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les livres du Mallorne
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Confrérie Mallorne :: Discussion libre :: La taverne du Mallorne-
Sauter vers: